• Parmi les remarques entendues en sortie de scène, il y a ceux qui ont qui ont été bousculés par cette phrase : "lorsque nous mourrons, le cerveau se décompose et notre conscience disparait. C'est notre seule vie ici, il n'y a rien ni personne d'autre ailleurs ou plus tard".

    "- Mais ce n'est pas possible ! Il va trop loin !" (remarque d'athée (!))...

    voici donc un lien vers blog bd scientifique pour illustrer mon propos : 
     

     

    Vous y trouverez de quoi "rire et réfléchir".
     

     

    Je reproduis ici une discussion qui s'en est suivi avec une amie spectatrice :

    SPECTATRICE

    Sauf que... déjà faudrait voir à ne pas amalgamer "au-delà" et religion... on peut croire qu'il y a une continuation de l'âme sans qu'un quelconque dieu entre en scène   - et puis les gens qui ont vécu des NDE sont revenus, ou sont pas partis complètement... donc on ne sait toujours pas ce qui arrive - ou pas - à ceux qui meurent...

    LA DECROYANCE

    Pas de souci ... définition de l'âme ? Sans la transcendance -donc un machin supérieur qui nous guide-, pas d'âme possible. D'où la collusion avec la religion. Ce qui nous empêche d'admettre la vacuité de ce truc, c'est notre incapacité à se dire que nous ne sommes que des animaux, une espèce comme les autres dans la longue chaîne de l'évolution. Donc que nous disparaissons comme les autres espèces après notre mort, mais que ce n'est pas grave ! Un peu d'humilité, frères humains !

    [...]"Nous ne savons pas s'il y a quelque chose" ... ben justement, pour l'heure et jusqu'à un seul indice valable, il n'y a ...rien. Pour moi, défendre la position de "on a aucun indice donc ptêt bien", c'est pareil que de dire que, lorsque personne ne peut le voir, le balai se déplace et joue aux cartes avec la chaise. On ne l'a jamais vu, donc ptêt bien que c'est possible !

    SPECTATRICE

    Haha... je ne suis pas assez imprégnée par la religion... âme n'a pas forcément de connotation religieuse pour moi... on pourrait dire "personnalité" ? "conscience" ? Et comment expliques-tu, scientifiquement ou empiriquement, les histoires de fantômes et de dialogues avec les morts qui accompagnent l'homme depuis si longtemps ? Y'a-t-il un peu de feu derrière la fumée, ou bien ne s'agit-il que de... d'hallucinations ? d'autosuggestion ? d'illusions ? que l'on se crée parce que l'idée du rien après la mort est tout simplement insupportable à l'être humain (enfin à certains en tout cas) ?

    LA DECROYANCE

    Ta réflexion est parfaitement juste ! Personnalité, conscience sont des traits naturels et suffisamment merveilleux pour que l'on n'y colle pas du surnaturel. Le cerveau est très puissant, la conscience est une splendeur. Quant à nos peurs, elles sont très anciennes et nous avons tendance à la facilité de rendre surnaturel là où réside l'inexplicable, mais aussi l'insupportable.

     

    Toutes ces réflexions sont ouvertes, n'hésitez pas à commenter, augmenter, argumenter... bon WE !

     

     


    2 commentaires
  • Suite à de nombreuses demandes, voici quelques notices bibiographiques ayant servi à l'élaboration de la conférence gesticulée. J'en ferai des commentaires et recensions ultérieurement (stay tuned !)

     

    Barc, Bernard «Les arpenteurs du temps», Ed. du Zèbre, 2000
                             «Siméon le Juste, l’auteur oublié de la Bible hébraïque», Brépols, 2015

    Dawkins, Richard «Pour en finir avec Dieu», Perrin, 2009

    Kintzler, Catherine «Penser la laïcité», Minerve, 2014

    Lenoir, Frédéric «Petit traité d’histoire des religions», Plon, 2008

    Sand, Shlomo «Comment le peuple juif fut inventé», Fayard, 2008

    Schäfer, Peter «Histoire des juifs dans l’Antiquité», CERF, 1989


    1 commentaire
  • Reçu suite à la repré d'Ambazac (merci à vous, les amis !)... si vous souhaitez publier d'autres témoignages, n'hésitez pas !

     "Ancien prêtre et supérieur de monastère dans l'Eglise Orthodoxe . Aujourd'hui, aussi athée que je fus autrefois croyant ; je n'ai jamais su avoir les fesses entre deux chaises. J'ai assisté hier au soir, au one-man-show-conférence de Jean-Philippe Smadja avec mon compagnon et une amie. J'en suis sorti grisé de joie devant tant connaissances qui s'invitent chez vous, au son de l'humour ; un partage plus qu'un enseignement, une pédagogie irrésistible ! Mon entourage a été conquis. Aucune flatterie dans mes propos mais seulement un encouragement, pour vous tous et principalement pour Jean-Philippe Smadja, de continuer d'offrir des clefs pour sortir des prisons religieuses de la pensée, à ceux qui sont capables de penser. Merci d'exister !!!"

     

    "...J'étais à Ambazac et c'était tellement brillant que j'aimerais que mes amis la voient aussi.) Merci infiniment, cela rend optimiste pour l'avenir, car on a besoin d'arguments, pour pouvoir combattre l'obscurantisme et les pouvoirs qui surfent sur les croyances."


    1 commentaire
  • Salut à vous qui naviguez dans ce blog,

    depuis la première présentation publique, de nombreuses questions m'ont été posées au sujet de cette conférence gesticulée. Vous trouverez dans ces pages des infos sur les dates passées et à venir, des réponses à des questions de spectateurs, des réflexions et des échanges que j'espère nombreux et éducatifs, mais également de la matière à recherche. Bibliographie, références, textes inédits...

    A bientôt sur les chemins de La Décroyance,

    sincèrement,

    Jean-Philippe


    5 commentaires
  • La Décroyance près de chez vous, en mars ?

    Merci aux organisateurs qui nous soutiennent !

     

    Mardi 29 mars, 19h : Ajaccio (20) - Centre du Sport et de la Jeunesse de Corse

    Chemin de la Sposata - 20090 Ajaccio - tél.: 04 95 10 65 10

    Ligne 4 : arrêt CREPS, chambre des métiers.

    l'entrée au spectacle est GRATUITE mais nécessite une réservation auprès de Stéphanie ou toute autre personne de l'accueil au 04 95 10 65 10.

     

    Jeudi 31 mars, 19h30 : Largentière (07) à la salle des fêtes, Le pied aux planches

    organisé par l'association Au-delà du Temps

     réservations : Au-delà du Temps 04 75 36 83 44 ou contact@audeladutemps.fr

     

    C'est déjà du passé (et pourtant, tellement présent !)

     

    Vendredi 4 mars, 19h30 : Ambazac (87) à l'espace mont Gerbassou

    organisé par l'association La Bande à Bazac

    TARIF LIBRE

    Toutes les infos et les réservations pour la soirée: 06 82 63 53 10 ou labandeabazac@gmail.com et sur le net La Bande à Bazac et http://labandeabazac.wix.com/performingartist

    Mardi 8 mars, 20h : Rennes (35), CRIJ Bretagne 4bis, cours des alliés, dans le cadre du Festival "Le Contrepied dans le plat".

    organisé par la SCOP le Contrepied

     


    votre commentaire